French Translation

Spring Haze

vendredi 9 septembre 2011, par Cécile Desbrun

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Eh bien je sais que ce n’est qu’une brume printanière
mais je n’aime pas trop la manière dont elle se présente
Et si les présages sont un don de Dieu comme les hommes
déferlant
Je suis certaine que ces nuages vont quelque part
qu’ils ondulent quelque part

Dans un seul engin Cessna
tu dis « nous n’arriverons jamais là-bas »
Alors tout ce que nous faisons c’est tourner autour

hé oh, vas-y, sur mon chemin
invisible, ce désir éternel
hé oh, il reste du chemin à faire
pour que je mouille
attendant dimanche pour me noyer
hé oh, il reste du chemin à faire
attendant dimanche
attendant dimanche pour atterrir
hé oh, il reste du chemin à faire
attendant dimanche
attendant dimanche pour me noyer

Alors je sais que ce n’est qu’une brume printanière
mais je n’aime pas trop la manière dont elle se présente
Mais tout ce que nous faisons est tourner autour
Et j’ai découvert où se trouvait ma limite
et elle saigne là où tu lui résiste

Et la seule manière que j’ai pour m’en sortir
est de plonger
le plus loin possible à l’intérieur
Ondulant quelque part
Ondulant, Luna Riviera
Ondulant quelque part

hé oh, vas-y, sur mon chemin
invisible, ce désir éternel
vas-y, alors si je mouille vraiment
attendant dimanche pour me noyer
attendant dimanche pour me noyer

Pourquoi faut-il toujours que cela finisse ainsi ?
Pourquoi faut-il toujours que cela finisse ainsi ?
Pourquoi faut-il toujours que cela finisse ainsi ?

hé oh, vas-y, sur mon chemin
invisible, ce désir éternel
vas-y, il reste du chemin à faire
pour que je mouille
attendant dimanche pour me noyer
hé oh, attendant
attendant dimanche pour atterrir
hé oh, attendant
attendant dimanche
attendant dimanche pour me noyer
attendant dimanche pour me noyer

attendant dimanche
attendant dimanche pour atterrir
hé oh, alors si je mouille vraiment
J’attends dimanche pour me noyer