French Translation

Almost Rosey

jeudi 25 août 2011, par Cécile Desbrun

Toutes les versions de cet article : [français] [français]

Rien qu’une minute de ton temps
Oui, je suis connue pour me bercer d’illusions
Alors laisse-moi ajuster
ces lunettes roses

Maintenant est-ce que cela te semble assez réel ?
Car les blondes ici ne bondissent pas des gâteaux
Si cela ne t’a jamais impressionné
Monte à bord de ce Cinglé Express

Pourquoi penses-tu qu’ils te souhaitent
une bonne journée, au fait ?
Nous savons tous deux que cela leur serait égal
si je me laissais mourir sous leur nez
N’essayons pas de vérifier cela
Lève le menton, enfile une paire de ces lunettes roses
Retire ces œillères
Lève le menton, enfiler un masque heureux
n’a jamais été ta meilleure feinte
Lève le menton, enfile une paire de ces lunettes roses
et immédiatement tu te sentiras presque bien
Presque aussi fraîche qu’une rose

Maintenant certaines filles se blottiront
non contre quelques riches footballeurs
mais s’en remettront à de petits bâtons blancs
il a le coup de batte des Virginian Slims

Puis j’ai essayé une fois de me soumettre
à une autorité qui aurait
subventionné mon côté sauvage
Mais alors que cet autel fut sacrifié

Oui, vous pouvez vous moquer d’une femme fatale
en robe de mariée à présent mariée
à la facilité des fêlures
qui se dissimulent maintenant entre les faits

Pourquoi penses-tu qu’ils te souhaitent
une bonne journée, au fait ?
Nous savons tous deux que cela leur serait égal
si je me laissais mourir sous leur nez
N’essayons pas de vérifier cela
Lève le menton, enfile une paire de ces lunettes roses
Retire ces œillères
Lève le menton, enfiler un masque heureux
n’a jamais été ta meilleure feinte
Lève le menton, enfile une paire de ces lunettes roses
et immédiatement tu te sentiras presque bien
Presque aussi fraîche qu’une rose

Maintenant à propos de la mort de Violet
de cause toujours inconnue
Elle croyait que son amour suffirait
Mais on ne peut séduire la séduction

Ses tentacules de désir éternel
Percent à travers mon corridor
et me tentent pour que je goûte à leur pouvoir
Je dessoûle à l’heure des sorcières

Et lorsque j’entends parler d’une autre bombe
Oui, on nous a tous privés de chanson
et les rossignols qui agitent leurs ailes
Quand y-en-a-t-il assez ?

Pourquoi penses-tu qu’ils te souhaitent
une bonne journée, au fait ?
Nous savons tous deux que cela leur serait égal
si je me laissais mourir sous leur nez
N’essayons pas de vérifier cela
Lève le menton, enfile une paire de ces lunettes roses
Retire ces oeillères
Lève le menton, enfiler un masque heureux
n’a jamais été ta meilleure feinte
Lève le menton, enfile une paire de ces lunettes roses
et immédiatement tu te sentiras presque bien
Presque aussi fraîche qu’une rose
Presque aussi fraîche qu’une rose