French Translation

Winter

dimanche 7 août 2011, par Cécile Desbrun

Toutes les versions de cet article : [français] [français]

la neige peut attendre
j’ai oublié mes mitaines
je m’essuie le nez, enfile mes nouvelles bottes
cela me fait un peu chaud au coeur
quand je pense à l’hiver
je glisse ma main dans le gant de mon père
je m’enfonce là où les COURANTS SONT LES PLUS PROFONDS
la belle au bois dormant me fait trébucher d’un froncement de sourcil
j’entends une voix :
"tu dois apprendre à te débrouiller toute seule
car je ne pourrai pas toujours être là"
il dit…

quand te décideras-tu
quand t’aimeras-tu autant que je t’aime
quand te décideras-tu
car les choses vont CHANGER si vite
tous les chevaux blancs sont encore au lit
je te dis que je voudrais toujours t’avoir à mes côtés
tu réponds : Les choses changent, ma chérie

les garçons sont découverts
lorsque l’hiver FOND
les fleurs font la course pour le soleil
les années passent
et je suis toujours là, attendant
me flétrissant là où se trouvait quelque bonhomme de neige
miroir, mon beau miroir
où se trouve le palais de cristal
mais tout ce que je peux voir c’est moi
PATINANT autour de la vérité, qui suis-je
mais je sais papa, la glace est de plus en plus fine
il dit…

quand te décideras-tu
quand t’aimeras-tu autant que je t’aime
quand te décideras-tu
car les choses vont CHANGER si vite
tous les chevaux blancs sont encore au lit
je te dis que je voudrais toujours t’avoir à mes côtés
tu réponds : Les choses changent, ma chérie

les cheveux grisonnent
et les feux brûlent
tant de rêves, au coin de la cheminée
tu dis : "Je voulais que tu sois FIÈRE de moi"
c’est ce que j’ai toujours désiré moi-même

quand te décideras-tu
quand t’aimeras-tu autant que je t’aime
quand te décideras-tu
car les choses vont changer si vite
tous les CHEVAUX BLANCS sont partis au galop
je te dis que je voudrais toujours t’avoir à mes côtés
tu dis : les choses changent, ma chérie
ne change jamais
tous les chevaux blancs...