French Translation

Girl

dimanche 7 août 2011, par Cécile Desbrun

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

De l’ombre elle appelle
et dans l’ombre elle
trouve un chemin, trouve un chemin
Et dans l’ombre elle RAMPE
agrippant sa photo fanée
mon IMAGE sous son pouce
Oui, avec un message pour mon coeur
Oui, avec un message pour mon coeur

Elle a été la fille de tous les autres
Peut-être un jour sera-t-elle sienne
La fille de tous les autres
peut-être un jour sera-t-elle sienne

Et dans le couloir ils restent
Et rient tels des violons remplis d’eau
Les cris des CAMPANULES
ne peuvent les faire s’éloigner
Et bien, je n’ai pas 17 ans
Mais j’ai les genoux écorchés
M’écroulant alors que l’hiver
emporte encore un CERISIER

Elle a été la fille de tous les autres
Peut-être un jour sera-t-elle sienne
La fille de tous les autres
Peut-être un jour sera-t-elle sienne

Rivières déferlant
Le lien est si fin
La frontière
Des rêves avec des cochons volants
Bleu boueux
Et les pharmacies aussi
Bien en sécurité dans leurs imperméables
et leurs "fais-ça", ouais
Etouffent dans nos coeurs
Un oreiller sur mes points
Un jour, peut-être un jour sera-t-elle sienne

Et dans le brouillard, là elle chevauche
Et les châteaux brûlent dans mon coeur
Et alors que je courbe le dos je m’efforce de rester droite
Et je me rends au travail
tous les matins en me demandant "Pourquoi ?"
"Assieds-toi sur ta chaise et sois gentille maintenant"
Et deviens tout ce qu’ils t’ont dit
Les blouses blanches pénètrent dans la pièce
Et j’appelle mon chéri
j’appelle mon chéri, j’appelle, j’appelle

Elle a été la fille de tous les autres
Peut-être un jour sera-t-elle sienne
La fille de tous les autres
Peut-être un jour sera-t-elle sienne
La fille de tous les autres
Peut-être un jour sera-t-elle sienne