French Translation

Comfort and Joy

mardi 16 août 2011, par Cécile Desbrun

Toutes les versions de cet article : [français] [français]

Le vendeur de bagels me demande "T, que prendrez-vous
Et où est ce mari ?"
Je marque une pause, "A Londres"
"Quand rentre-t-il ?"
"Il atterrit demain"
"Quand j’étais jeune homme, j’ai passé un Noël
en plein Londres entouré de chants"

Ne laisse rien, non rien, non rien t’attrister
Souviens-toi que la lumière naît chaque jour
Porteuse de nouvelles de réconfort et de joie
Des nouvelles de réconfort et de joie

"Lorsque le monde était en guerre
et l’Europe alors déchirée
ce qu’il restait de famille disait ’Nous devons braver le nouveau monde’
en attendant d’embarquer dans un bateau pour New York
des chœurs venaient leur faire leurs adieux en chantant"

Ne laisse rien, non rien, non rien t’attrister
Souviens-toi que la lumière naît chaque jour
Porteuse de nouvelles de réconfort et de joie
Des nouvelles de réconfort et de joie