Traduction des paroles

16 Shades of Blue

vendredi 9 mai 2014, par Cécile Desbrun

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

es-tu en train de me dire que c’est fini, perdu, en train de se désintégrer et qu’il n’y a rien que je puisse faire
avant que tu ne lâche une autre bombe verbale
puis-je m’armer
des 16 nuances de bleu de Cézanne

tandis que mon cœur tombe lentement en lambeaux
se déconnectant des circuits de mon esprit
"tu t’en remettra", dis-tu "avec le temps"
avec le temps ?
si les horloges sont noires, absorbant tout sauf
un souvenir, comment nous sommes arrivés à faire en sorte que
les horloges soient noires

tu dis : "passe à autre chose, si 50 ans est le nouveau noir, hourra ! cela pourrait être ton jour de chance"
mais mes câbles, ils surchauffent, sont presque en court-circuit tandis que tu te désengage

ton cœur serait-il en train de tomber lentement en lambeaux
se déconnectant des circuits de ton esprit
"tu t’en remettra", dis-tu "avec le temps"
avec le temps ?
si les horloges sont noires, absorbant tout sauf
un souvenir, comment nous sommes arrivés à faire en sorte que
les horloges soient noires

"ça y est, tu es fichue
tu as foutu ta vie en l’air"
avant même d’avoir commencé
il y a ceux qui disent
que je suis maintenant trop vieille pour jouer

regardez, là, à 33 ans, elle a peur de perdre son travail
parce-qu’ils entendent le tic-tac de son horloge
à seulement 15 ans, oui je dis bien 15 ans, ils disent que son futur ne s’annonce pas bien
elle aurait dû commencer à 3

tandis que son cœur tombe lentement en lambeaux
se déconnectant des circuits de son esprit
"elle s’en remettra", dis-tu, "avec le temps"
avec le temps ? suspendez votre cours, Seigneur Temps
si les horloges sont noires, absorbant tout sauf
un souvenir, comment nous sommes arrivés à faire en sorte que
les horloges soient noires

avant que tu ne lâche une autre bombe verbale
puis-je m’armer
des 16 nuances de bleu de Cézanne